rue St-Edmond :
Il s'agit de la rue principale du village. Elle fut nommée en l'honneur du saint patron de la paroisse. Ce nom fut donné à la paroisse en l'honneur d'Edmond Langevin (1824-1889), premier vicaire général du diocèse de Rimouski et frère du premier évêque du même diocèse, Mgr Jean Langevin (1821-1892).

rue de l'Église : En raison de la présence de la première église construite en 1907 et incendiée le 6 mai 1932. L'église actuelle, elle aussi située sur cette même rue, date de 1956.

rue du Rosaire : En raison de la présence du couvent de la congrégation des religieuses de Notre-Dame du Saint-Rosaire de Rimouski qui dirigea, à partir de 1917 jusqu'au début des années 1970, l'une des principales écoles du village.

rue du Noviciat : En raison de la présence au bout de cette rue, du noviciat des Pères du Saint-Esprit où nombre de prêtres furent formés. Le bâtiment, rebaptisé « Édifice Jean-Guy Gagnon », est, depuis 1974, le siège social de la Société d'exploitation des ressources de la Vallée.

rue St-Jean-Baptiste : En raison du fait que cette rue fut aménagée sur les terrains appartenant anciennement à la Société St-Jean-Baptiste.

rue du Cénacle : En raison de la présence d'un bâtiment nommé le « Cénacle » qui fut le berceau de la communauté religieuse des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé qui occupa les lieux de 1929 à 1942.

rue Bouillon : En l'honneur du curé-fondateur de la paroisse Saint-Edmond-de-Lac-au-Saumon, l'abbé Alexandre Bouillon (1873-1943). Cette rue se nommait auparavant la rue du presbytère. Ce presbytère fut construit en 1910 durant les premières années de cure de l'abbé Bouillon.

rue Gaudreau : En l'honneur de Joseph Gaudreau qui fut le premier maire de la Municipalité de Saint-Edmond de 1903 à 1905, puis le premier maire de la Municipalité du Village de Lac-au-Saumon de 1905 à 1909.

rue Poitras : En l'honneur de Roland Poitras qui fut maire de la Municipalité du Village de Lac-au-Saumon de 1983 à 1987.

rue Dupont : En l'honneur de Ferdinand Dupont qui fut maire de la Municipalité du Village de Lac-au-Saumon de 1949 à 1960.

rue Rioux : En l'honneur de Bertrand Rioux qui vendit une partie de son terrain afin de permettre l'aménagement de la rue.

rue Alexandre : En raison du fait qu'au bout de cette rue, se trouve le mausolée de l'abbé Alexandre Bouillon.

rue de l'Oratoire : En raison de la présence sur cette rue du petit Oratoire Saint-Joseph construit en 1921 sous l'instigation du curé Bouillon.

rue Arseneault : En l'honneur de Louis Arseneault qui fut le deuxième maire de la Municipalité de Saint-Edmond de 1905 à 1916.

rue St-Laurent : En l'honneur d'Émile St-Laurent qui permis l'aménagement de la rue en cédant une partie de son terrain. Émile St-Laurent fit également don d'un terrain afin d'ériger le petit Oratoire Saint-Joseph.

rue du Foyer : En raison de la présence du « Foyer Marie Reine du Clergé » opéré par la communauté religieuse des Servantes de Notre-Dame, Reine du Clergé à l'intérieur des murs de leur maison-mère. À partir de 1976, le Foyer Marie Reine du Clergé devint un établissement public sous le nom de « Centre d'accueil de la Vallée ». En 1992, les activités furent relocalisées à l'intérieur d'une toute nouvelle bâtisse, située sur la rue Turbide, qui portera le nom de Résidence Marie-Anne-Ouellet, du nom de la fondatrice des Servantes de Notre Dame, Reine du Clergé. 


rue St-Philippe : En l'honneur de Philippe St-Laurent qui fut sacritain du temps du curé Bouillon.

rue St-François : En l'honneur de François St-Laurent, fils de Philippe St-Laurent.

rue Caron : En l'honneur d'Alphonse Caron qui vendit une partie de son terrain afin de permettre l'aménagement de la rue.

rue Turbide : En l'honneur d'Edmond Turbide qui fut maire de la Municipalité de Saint-Edmond de 1973 à 1981 et qui vendit une partie de son terrain afin de permettre l'aménagement de la rue.

rue Turcotte : En l'honneur de Benoît Turcotte (1932-1994) qui vendit une partie de son terrain afin de permettre l'aménagement de la rue.

rue Ludger-Leblanc : En l'honneur de Ludger Leblanc qui fut maire de la Municipalité du Village de Lac-au-Saumon de 1937 à 1945.

rue Richard : En l'honneur d'Alphonse Richard qui fut maire de la Municipalité du Village de Lac-au-Saumon de 1965 à 1967, puis de 1978 à 1982.

rue Ferlatte : En l'honneur d'Adrien Ferlatte qui fut maire de la Municipalité du Village de Lac-au-Saumon de 1960 à 1963.

rue Industrielle : En raison du passage de la rue à l'intérieur d'une zone industrielle.