HOMMAGE À MONSIEUR HENRI HÉBERT

 7 juillet 2018 2

 Photo prise le 7 juillet 2018, dans le parc du Centenaire
Le texte suivant fut lu lors de l'inauguration de la plaque commémorative

 


À Marc-Henri, Jean-Marie, Nicole, aux petits-enfants Hébert et St-Pierre, à Linda Lavoie, fille de Collette Hébert, aux anciens employés, à tous les Saumonois et visiteurs, nous souhaitons la plus cordiale bienvenue. 

 


Un peu d'histoire

 

C'est vers 1920 qu'arrive dans la Vallée le jeune Henri Hébert, originaire du pays de Cocagne au Nouveau-Brunswick. Il travaille alors pour la compagnie Price. En 1924, il épouse Anna St-Pierre, la soeur de Jos, d'Alfred, de Théophile et d'Albertine dite "Tantine". Fait rarissime, aucun des enfants de Anna et de Henri est né au même endroit puisque le travail de M. Hébert l'obligeait à parcourir la Vallée et au-delà jusqu'à Carleton. 

 

La grande crise économique de 1929 mit fin aux entreprises forestières présentes à Lac-au-Saumon, soient : la cie Price Brothers et la St-Laurence Corporation. Les Fenderson partirent en 1938 et les Paradis cessèrent leurs activités en 1939. Ils quittèrent définitivement en 1948. 

 

En 1948, Henri Hébert avec son beau-frère Jos St-Pierre fondent la compagnie Les Produits Forestiers AB ltée. A.B. étant les initiales de notre curé fondateur, l'abbé Alexandre Bouillon, en qui M. Hébert avait une grande confiance. 

 

L'année 2018 marque donc le 70e anniversaire de fondation de Les Produits Forestiers AB ltée et le 75e anniversaire du décès de l'abbé Alexandre Bouillon, le 18 juin 1943. Soulignons qu'il y a 3 jours seulement, le 4 juillet marquait le 75e anniversaire de Nicole, fille de M. Hébert. Bonne fête Nicole. 

 

Sur ce site, nous avons planté 2 épinettes. Ces arbres ont une valeur symbolique, car c'est à partir d'eux que M. Hébert a donné du travail à plus de 100 travailleurs de Lac-au-Saumon et des villages avoisinants. 

 

Petites épinettes deviendront grandes. Au début, ce n'était qu'une petite usine de planage avec son super brûleur en briques. Après, se sont ajoutés le moulin de sciage, la fabrication de lattes, l'usine de bardeaux avec ses 5 machines et la chaîne de triage. Et que dire de l'énorme cour à bois avec ses rues que les 2 contremaîtres. M. Anthime Bérubé et M. Léopold Lavoie, arpentaient chaque jour. 

 

On ne peut passer sous silence l'implication sociale de M. Hébert : en 1955, à l'occasion de l'année Mariale, construction d'une passerelle permettant de rejoindre l'île où une statue de la vierge avait été placée, les chars allégoriques à l'occasion de la Saint-Jean-Baptiste, sa contribution aux vitraux de l'église, aux gilets de l'équipe de hockey, à l'école du village et bien d'autres. Joueur de baseball, acteur dans les pièces de théâtre avec, entre autres, Adéodat Gasse, père de Régis, Richard Pitre, père de Micheline, Odette Poirier, soeur de Normand. M. Hébert était un homme aux multiples talents. 

 

Mais, le 27 février 1956, la maladie vient frapper sournoisement. M. Hébert devra vivre paraplégique pendant les 22 années qu'il lui reste. Revenu de l'hôpital, il se fit aménager un lit spécial dans la maison où il continua à diriger son entreprise. J'ai souvent vu de mes yeux ce lit couvert de papiers. J'étais le petit laitier du coin. Plus tard, M. Hébert déménagea de l'autre côté du chemin de fer, dans la maison de Mme Mary Lévesque. De là, il avait une vue générale de son entreprise. 

 

Il y aurait bien d'autres choses à dire. On pourrait écrire un grand livre sur les histoires et les anecdotes touchant Les Produits Forestiers AB ltée. Mais avant, je tiens à préciser que les anciens travailleurs ainsi que leurs familles doivent se sentir inclus à part entière à l'annonce de ces deux noms. Et je nomme M. Philippe Caron, le forgeron, le père de dix enfants dont six garçons et M. Ernest Gasse, le mécanicien, le père de neuf enfants dont trois fils. 

 

Nous allons maintenant procéder au dévoilement de la plaque commémorative

 

7 juillet 2018

 

Je demanderais à 2 anciens employés, messieurs Jean-Louis Raymond et Jean-Paul Dompierre, de découvrir le monument. 

 

J'invite M. Daniel Lamarre à lire l'inscription. 

 

J'invite Mme Simone Thériault, épouse de M. Wilfrid Caron, Mme Gabrielle Dompierre, épouse de M. Fernand Lapierre, et Mme Simone Lévesque, épouse de M. Maurice Tremblay, à remettre des souvenirs à Marc, Marie, Nicole et une plaque souvenir à Mme Linda Lavoie en hommage à Collette. 

 

J'invite M. Marc Hébert à nous adresser quelques mots au nom de la famille. 

 

Présentation d'un laminé à M. le maire, Gérard Grenier, à qui on recommande de trouver, à ce laminé, une place de choix à la salle du conseil municipal. Parole à M. le maire. 

 

Pour terminer, je désire remercier vous tous ici présents d'avoir bien voulu partager cette journée de reconnaissance aux familles Hébert et St-Pierre. 

 

Je remercie les anciens employés ainsi que toutes celles et tous ceux qui ont travaillé à la réalisation de ce beau projet. Un merci spécial à Nicole pour sa complicité. 

 

Je vous invite à partager un vin en l'honneur de ce bel événement. 

 

 

                                                                                                                                     François Roussel 

 

Lac-au-Saumon

Ce 7 juillet 2018